David Morabito : “Rester nous-mêmes et profiter du moment !”

Arrivé à Blois cet été pour remplacer Philippe Sudre en tant que Responsable du Centre de Formation, David Morabito vivra samedi son premier derby face à Vineuil avec son équipe de Nationale 3 qui a remporté 8 de ses 9 premiers matchs de championnat. Une rencontre qui se disputera samedi après-midi au Jeu de Paume (16h45) en lever de rideau du match de Pro B entre l’ADA Basket et Quimper. 

David, quel bilan tires-tu de ce début de saison ?

Nous affichons un bilan de 8 victoires pour 1 défaite et sommes sur une série de 6 victoires consécutives. C’est donc forcément satisfaisant en sachant que l’objectif sportif de début de saison était le maintien. Mais bien au-delà du classement, ce qui m’intéresse surtout, c’est que nous continuions à progresser et à devenir une meilleure équipe. Gardons bien en tête qu’en tant que Centre de Formation, nous devons être rigoureux et attentif sur le développement individuel de nos jeunes joueurs. Le bilan comptable vient en quelque sorte récompenser l’investissement et le travail quotidien d’un groupe de jeunes qui travaillent bien depuis le début de saison.

Un groupe rajeuni par rapport à la saison dernière…

Rajeunir le groupe en intégrant des U18 était un des objectifs. Aujourd’hui, 70% de l’effectif de cette équipe de NM3 a moins de 19 ans. On peut donc dire que leur intégration est réussie. Aujourd’hui, nous avons 4 moins de 18 ans qui jouent régulièrement en NM3 (Eliot Thillier, Medhi Lesbarrères, Antoine Fardin et Rodrigue Lévèque. On peut également citer Hugo Béquignon qui évoluait encore en U18 Elite la saison dernière et qui est un élément important du groupe de NM3 cette saison. L’objectif premier est d’intégrer des jeunes joueurs dans cette équipe dans le but de les faire progresser. Le fait qu’ils soient confrontés à des joueurs “seniors” contre lesquels ils ne peuvent parfois pas lutter sur le plan physique les oblige à lutter avec leurs armes (vitesse, vélocité).

Prépares-tu le derby face à Vineuil de manière spécifique ?

Non, ce serait une erreur d’aller chercher de l’émotion particulière par rapport à ce derby. On prépare cette rencontre de la même manière que les autres et on se focalise uniquement sur nous et sur ce qui marche depuis le début. Plus que le derby face à Vineuil, c’est surtout le fait de jouer au Jeu De Paume avec du monde dans les tribunes qui va être particulier en fait. On aura forcément envie de présenter le meilleur visage possible. Ce sera certainement une rencontre un peu particulière pour Pierre Brochard car on sait ce que l’ADA représente pour lui. On va tout faire pour “gâcher” sa venue au Jeu de Paume pendant 40 minutes. Il aura tout le temps de profiter à fond de la soirée ensuite ! (rires)

Vous jouerez samedi devant Pape-Philippe Amagou, parrain de cette promotion 2019-2020…

On aura effectivement la chance de jouer sous le regard de Pape-Philippe Amagou. Mes jeunes joueurs le savent et ils auront à cœur de montrer le meilleur visage possible ! Quand on connaît sa mentalité et son cursus, on ne peut qu’avoir envie de lui montrer qu’il n’est pas le parrain de n’importe quel Centre de Formation. Il doit être une vraie source d’inspiration pour nos joueurs.

Un dernier mot ?

Oui, j’espère que le public va répondre présent pour ce qui doit être une fête du basket pour notre département du Loir-et-Cher. On va tout faire pour proposer le meilleur basket possible et un bon match pour les supporters. C’est également le premier d’une série de 4 matchs en lever de rideau de la Pro B puisque nous accueillerons ensuite Nantes Saint-Rogatien le Samedi 18 Janvier, Ingré le Samedi 29 Février puis Tours le Samedi 21 Mars.

ADA Basket vs Vineuil – Samedi 7 Décembre à 16h45 au Jeu de Paume

Entrée : 3 € au profit de l’Association. Billetterie uniquement sur place à partir de 16h00. Ouverture des portes du Jeu de Paume à 16h30