L’ADA sort des playoffs la tête haute !

Après la lourde défaite concédée à Rouen jeudi dernier (97/78), l’ADA espérait prendre sa revanche samedi soir au Jeu de Paume pour emmener le Rouen Métropole Basket vers une belle en Normandie. Encore devant au score à l’entame du dernier quart-temps, nos joueurs se font finalement inclinés (70/72) après avoir eu la balle de match au buzzer. L’ADA, superbement bien poussée par ses supporters samedi soir, sort donc de ces playoffs la tête haute après avoir livré un gros combat ! 

Les supporters Blésois présents au Kindarena lors du match aller et ceux qui avaient vu le match sur LNB TV se demandaient certainement comment l’ADA allait pouvoir tenir tête à l’armada Rouennaise au Jeu de Paume samedi soir. Pourtant très incertain (nez cassé à Nancy et entorse à l’épaule contractée lors du match aller), Michael Craion était finalement bien en tenue. Depuis le banc de touche, il assistait au bon début de match de ses coéquipiers qui prenaient les devants au score (9/7, 4′). Une première mi-temps durant laquelle l’ADA était bien en place, notamment défensivement (30/26, 15′). Malheureusement, les joueurs de Mickaël Hay voyaient le RMB lui passer devant dans les derniers instants d’une première mi-temps haletante ! (35/38)

Au retour des vestiaires et contrairement au match aller, c’est l’ADA qui faisait mal aux Rouennais ! Bien emmenés par Tyren Johnson (24 points) et un Mike Craion omniprésent sous le cercle (14 rebonds), les Blésois reprenaient les commandes et s’adjugeaient même 7 points d’avance ! (52/45, 28′) Un écart qui fondait en fin de quart-temps même si Omari Gudul inscrivait un panier improbable au buzzer ! (56/54, 30′). Le combat allait se poursuivait dans un 4ème QT au suspense insoutenable ! Si le RMB reprenait l’avantage, l’ADA s’accrochait à l’image de ce dunk rageur de Tyren Johnson à 28 secondes de la fin ! (70/71). Lasan Kromah gâchait une munition aux LF (70/72) et c’est donc l’ADA qui avait la possession de la gagne ! Tyren Johnson ne trouvait pas une position de shoot idéale et c’est finalement Thomas Cornely qui héritait du ballon quasiment au buzzer ! Sa tentative, derrière l’arc, échouait de peu ! L’ADA était éliminée par une très belle équipe de Rouen qui affrontera donc Gries en 1/2 Finale !

Johan GALLON

La réaction de Mickaël Hay 

Les statistiques de la rencontre